Le CertIBEau et les bâtiments publics

Des exigences spécifiques en matière d’eau distribuée au public

Des exigences spécifiques sont demandées pour les « locaux et établissements où l’eau est fournie au public » de grande taille qui devront également satisfaire à cette certification. Cette imposition résulte notamment de la nouvelle Directive sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine qui entrera en vigueur sous peu. L’objectif est ici d’assurer que la qualité de l’eau distribuée au public soit garantie tout au long de sa distribution dans le réseau intérieur parfois très long dans ces établissements. De plus, ces derniers ont tendance à accueillir des publics plus sensibles au niveau de la santé, notamment les enfants, les personnes malades et les personnes âgées.
 

Découvrez l'Arrêté du Gouvernement wallon

a) les hôpitaux ;
b) les établissements de soins de santé ;
c) les maisons de retraite ;
d) les établissements d’enseignement ;
e) les crèches ;
f) les installations sportives, récréatives, de loisirs et d’exposition ;
g) les bâtiments disposant d’infrastructures d’hébergement ;
h) les terrains de camping ;
i) les institutions pénitentiaires.
 

Priorité aux lieux de grande taille 

La Directive européenne fait mention de lieux prioritaires de grande taille. Cette notion étant laissée à la discrétion de chaque État Membre, un arrêté ministériel devra la préciser afin d’éviter, par exemple, que toutes les installations sportives ou d’exposition soient soumises à un CertIBEau. Ces établissements existants devront faire l’objet d’une certification régulière et plus poussée sur les aspects relatifs au plomb et aux légionelles.
Si la date à partir de laquelle ces établissements peuvent faire appel à un certificateur n’est pas encore déterminée, nous pouvons noter toutefois que la première visite doit être établie avant le 31 décembre 2027.
 

Vous souhaitez en savoir plus sur l'impact du CertIBEau sur les bâtiments publics ?

Contactez-nous !

Questions fréquentes